Catherine Parra est une artiste française, elle vit et travaille à Barcelone...

 

Un jour, elle s'émerveille en découvrant une oeuvre gigantestque représentant une feuille de cahier, avec ses lignes calligraphiées et couvertes de ratures. La monumentalisation de l’objet, les mots, et les corrections, erreurs visibles mais assumées, inspirent ses premières toiles.

 

 

Son style, à la croisée des chemins entre abstraction lyrique, art brut et expressionnisme, s'inspire de Miro, Le Corbusier, du design et des couleurs des années 60 et 70, de l’Afrique, de la gaîté des imprimés Batik, de la mode textile, du rétro d’un rouge Hermès...

 

 

L'accent est mis sur l'aspect narratif de l’intimité, sur l’exploration de l’étrangeté du quotidien, Catherine le monumentalise, en le dénudant de sa signification. Les lignes sont souples, ethniques, primitives, sans référence associative à quelconque modèle objectual. Les formes, purifiées, se détachent du fond et se définissent sans indication spatiale ni perspective. La géométrie des volumes s’équilibre dans la construction de l‘espace codifié, avec un jeu de rappels subtils et humoristiques de couleurs ou de formes. La gamme chromatique vibre grâce à la préeminence des couleurs, à leur force intrinsèque ; elles sont franches, rétro, explosives et complémentaires, brûlantes comme l'Afrique, contrastées par un noir omniprésent et brutal. L’ensemble libère sur la toile harmonie, cohérence et rythme dans un mouvement instinctif et primaire, et nous projette dans un univers joyeux, généreux, organique et vital.

 

 

La technique du tracé, sous forme de pochoir au ruban, est spécifique à l’ensemble de son oeuvre, elle réserve des surprises, des imperfections et des erreurs irréproductibles, attendues et voulues par l’artiste. Le support est en grand format, en épaisse toile de lin lavé, matière vivante et travaillée, qui apporte une grande luminosité aux couleurs et qui connecte l’artiste avec ses origines dans l’industrie textile, avec sa passion pour les matières.

 

 

Catherine explore la représentation des mécanismes de l'esprit, son intérêt se porte sur les opérations intellectuelles de l'inconscient. Le résultat est une écriture de son état émotionnel à un moment donné, un état second pendant lequel l'inconscient se matérialise sur la toile. Au moment de peindre, l’artiste expérimente la spontanéité totale de la création à travers la force de l'inconscient. Elle projette sur sa toile un langage poétique qui exprime tour à tour la joie, la liberté, la douceur, l’humour, la générosité... un langage qui lui permet d’établir un dialogue sur nos doutes, nos certitudes ou nos frustrations, mais aussi d’aborder des thèmes plus universels, tels que la résilience, l’héritage et l’immortalité.

Catherine Parra © 2023 Catherine Parra